Travailleurs sans papiers : une manifestation de soutien dans les rues de Bordeaux

Publié le par Webmaster

Rassemblement en soutien aux travailleurs sans-papiers, le 12/12/2009 à Bordeaux (Gironde) Ils sont une centaine de personnes à avoir manifesté ce samedi 12 décembre dans les rues de Bordeaux en solidarité avec les travailleurs sans papier en grève à Paris. Si le nombre de manifestants était visiblement moins important que prévu, la colère et la détermination étaient, quant à elles, bel et bien là. Partis vers 16 heures de la Place de la Bourse, les manifestants ont parcouru la ville jusqu'à la Préfecture. Au premier rang du cortège, une banderole proclamait « ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici. Régularisation ».
Si les manifestants n'étaient pas très nombreux, ils sont pourtant soutenus par un grand nombre de syndicats, associations et partis politiques. Parmi eu AC ! Gironde, l'ASTI, CGT, CFDT, Solidaire-Sud et quelques personnalités politiques dont Michèle Delaunay, députée PS de Gironde, et Monique de Marco pour Europe Ecologie.

« Un des mouvements les plus importants depuis 10 ans »
« 5500 travailleurs sans papiers sont en grève en Ile de France. Cela concerne 1000 petites et grandes entreprises. C'est un des mouvements de lutte et de revendication les plus importants depuis 10 ans. Nous sommes là pour les soutenir » expliquait Gérard Cladé, membre du collectif des travailleurs sans papiers bordelais. « Nous les soutenons contre la récente circulaire de Besson qui, à force de conditions draconiennes, ne permettent, au final, pas de régularisation. Nous les soutenons contre cette politique planifiée, injuste et maltraitante qu'ils subissent. M. Besson dit se fixer un objectif de 1000 régularisations par le travail. 1000...Mais qu'est-ce que c'est ? ».

« La France s'en fout des droits de l'Homme »
Un ancien sans papier, désormais régularisé, prend la parole et visiblement ému raconte : « j'ai plusieurs fois connu les contrôles pour « délit de faciès ». Une fois, j'ai été en garde à vue, menotté, dans des conditions terribles. C'est honteux qu'en France, au « pays des droits de l'homme » on ne respecte pas ces personnes. On s'en fout des droits de l'homme ». Il continue: « ces gens là travaillent, cotisent, participent à la richesse de la France. Ce ne sont pas eux qui ont causé la crise. Il ne faut pas les traiter comme ça. » Et Gérard Cladé de rajouter « ces travailleurs ont énormément de courage, mais ils ont besoin de soutien. C'est tout le sens de cette manifestation ».

Solène Méric, le 14/12/2009

http://www.aqui.fr/politiques/travailleurs-sans-papiers-une-manifestation-de-soutien-dans-les-rues-de-bordeaux,2685.html

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article