CR du samedi 21 novembre 2009

Publié le par Webmaster

- Présents : 11 travailleurs, Jeanine, Françoise, Ségolène, Rémi, Linda, Pauline, Gérard (ASTI), Jean Claude (LDH), Anne Marie (Resf), Chantal (Collectif pour l'Egalité des Droits), Marie Line (Les Verts), Antoine, Nathalie.

 

- Les dossiers :

- Ali est l'heureux détenteur depuis jeudi dernier d'une autorisation de travailler délivrée par la DDTEFP en tant que chef de chantier BTP.

- Lefter qui avait déposé le 12 août dernier (en tant qu'agent de sécurité) et pour lequel nous savions que c'était un refus a reçu une OQTF. Il fait un recours.

- Anicé : son patron est passé à la Préfecture mardi dernier et a donné à M. Juzanx un contrat de travail. Son dossier serait désormais en bonne voie pour une régularisation en tant que carreleur. Cela ne l'a pas empêché d'être arrêté samedi matin à St Michel, d'être embarqué au commissariat central... Il a finalement été rapidement libéré avec confirmation que sa demande de régularisation par le travail était en bonne voie.

- Suyalkumar Patel a lui aussi une autorisation de travailler (en tant qu'employé de restauration)

- Une visite à la DDTEFP jeudi dernier nous a permis d'apprendre que 4 autres dossiers avaient été transmis par la Préfecture et étaient en cours de traitement : il s'agit pour tous les 4 de métiers dans le BTP.

 

Il se confirme que le bâtiment et la restauration reçoivent en ce moment un traitement plutôt favorable à la Préfecture.

 

- Kamal Akayev au CRA de Hendaye.

Son employeur s'est déplacé à l'Asti mercredi dernier pour déposer un contrat de travail. M. Respaud, conseiller municipal de Bordeaux et parrain républicain de Kamal, a rencontré M. le préfet Falcone le lendemain (jeudi 19 novembre) pour lui transmettre ce contrat de travail et obtenir sa libération. Nous invitons le plus grand nombre à envoyer à la Préfecture de la Gironde un message sous la forme d'un fax et (ou) d'un mail pour demander sa libération (voir texte et coordonnées en pj).

 

- Enrico qui s'est vu signifier un refus à la suite du réexamen de sa demande de régularisation (en tant qu'agent d'entretien) a l'intention d'écrire au préfet pour demander des explications et une réponse écrite.

 

- Nous prenons connaissance du « document de synthèse sur le  régime de l'admission exceptionnelle au séjour au titre du travail » produit par Besson à la suite de la concertation menée avec les syndicats signataires du courrier unitaire envoyé à Fillon le 1er octobre dernier. Il s'agit en fait d'un projet de nouvelle circulaire :

- les ressortissants de pays extra communautaires ne sont plus cantonnés à la liste des 30 métiers, ils ont désormais accès à la liste des 150 métiers en tension.

- pour les intérimaires ça bouge un peu : la préfecture tiendra compte des différentes missions accomplies sur une période de 18 mois même si ce n'est pas dans la même entreprise ou dans celle qui propose un CDI.

- les agents de sécurité obtiennent un délai pour constituer un nouveau dossier de demande de régularisation pour un autre métier.

- Mais beaucoup de choses restent très insatisfaisantes : rien ne bouge pour les algériens et les tunisiens, il faut 5 ans de présence en France ... Pour plus de détail vous pouvez voir en pj le communiqué commun des syndicats du 18 novembre qui fait une analyse critique de ce projet de circulaire.

 

- Les revendications du Collectif des Travailleurs Sans papiers bordelais

- Intégrer les algériens et les tunisiens

- Prise en compte des travailleurs au noir

- Pas de période minimale de présence en France

- Pas de liste de métiers en tension

- Prise en compte franche des intérimaires

 

 

- Le collectif et ses soutiens organisent une conférence de presse vendredi 27 novembre à 15h dans les locaux de l'Asti en présence de M. Mamère, Mme Delaunay et Mme Victor Rétali. Antoine, Marie Line et 5 travailleurs du Collectif seront également présents. (voir invitation en pj)

 

 

- Démarche auprès des syndicats :

Rappel : il s'agit de préparer une action pour le samedi 12 décembre 2009 . Nous envisageons un rassemblement devant la CCI place de la bourse à 15 h, en appelant tout particulièrement l'ensemble des représentations locales des syndicats signataires du courrier unitaire à Fillon et soutenant la grève des milliers de sans papiers en région parisienne, à y participer activement.

Des contacts ont été pris auprès de : CGT Ford, CGT Domofrance, Sud Métaux, Sud solidaires (Antoine a rencontré Philippe Arnaud), Sud rail, CGT (Jeanine et Enrico ont rencontré Lydie Delmas ), CFDT (Jeannine a rencontré M.Rochard), FSU, LDH, FO... il reste UNSAA.

Nous proposons à l'ensemble de ces syndicats de nous retrouver jeudi 3 décembre 2009 à 19h (le lieu reste à préciser) pour préparer l'action du 12 décembre et au-delà élargir les soutiens au Collectif des Travailleurs Sans papiers Bordelais.

 

 

Samedi, nous travaillerons (entre autre) à la réalisation d'un tract appelant à l'action du 12 décembre que nous pourrons soumettre à l'ensemble des syndicats, organisations et partis politiques prêts à s'engager.

 

Prochaine réunion

samedi 28 novembre 2009 -16h- à l'Asti

 

 

Gérard.

Publié dans Comptes Rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article