Samedi 18/07/2009

Publié le par Travailleurs Sans-papiers de Bordeaux

Compte rendu de la réunion du Collectif des Travailleurs Sans Papiers Bordelais.

Samedi 18/07/2009 - Locaux de l’Asti - 16h

 

 

Présents : - 9 travailleurs.

- LDH : Jean-Claude – RESF : Anne-Marie - ASTI : Sylvie, Françoise, Rémy, Jeanine - A titre personnel : Antoine.

 

- Quoi de neuf ?

 Oumar Diallo (journaliste à O 2) est venu, comme prévu, pour faire des enregistrements de la parole de travailleurs dans l’objectif qui avait été défini la semaine dernière de faire entendre des « tranches de vie ». Le peu de présents a été regrettable, mais des rendez-vous individuels seront pris avec lui en début de semaine pour les continuer.

 

 Deux membres du collectif sont en bonne voie de régularisation :

- l’un, qui avait obtenu une Autorisation Provisoire de Travail, vient de recevoir une convocation pour passer la visite médicale de l’OMI. Nous nous en réjouissons d’autant plus qu’il est l’un des pionniers du collectif : il fait partie du premier groupe ayant déposé des demandes de régularisation (07/07/2008) et pour lequel AUCUNE réponse positive n’avait encore été donnée !

- la seconde, qui s’est présentée accompagnée à la préfecture cette semaine pour déposer son dossier, s’est vu remettre, sur le champ, également une APT pour lui permettre de continuer à travailler en attendant l’examen de celui-ci.

Deux bonnes futures nouvelles, donc, espérons-le, bien que nous attendions la finalisation des procédures !

 

Lors du dépôt de dossier de cette semaine auprès de M. Juzanx (chef du bureau des étrangers), la discussion a permis de dégager quelques points d’information :

- M. Falcone (Préfet délégué à la sécurité), suite à l’audience avec le préfet du 03/07/2009, a transmis un courrier à ses services pour les informer que serait donnée une liste de 25 noms dont les dossiers seront réexaminés (les 25 ne comprenant pas que des dossiers déposés par les Collectifs).

- la liste des noms concernant les Collectifs devrait nous parvenir dans la semaine.

- M. Juzanx a précisé que ces dossiers mis en réexamen devront être réactualisés : contrat de travail portant une date récente ; engagement à verser la nouvelle taxe OFII (remplaçant l’ancienne dite ANAEM) ; tous les documents que doivent désormais remettre les employeurs concernant leur entreprise.

- une grosse déception / inquiétude au sujet des métiers en tension, susceptibles d’être pris en compte dans les demandes de régularisation : le préfet, lors de l’audience, avait évoqué les métiers du bâtiment au sens large. Or, M. Juzanx a reçu des indications très restrictives : ils ne concerneraient que ceux de :

- couvreur

- technicien en étanchéité

- monteur en bois

- bûcheron

En ce qui concerne la restauration, il semble que ce soit un secteur ouvert, mais aucune autre précision n’a été apportée (rappel : le préfet avait dit qu’il prendrait des informations auprès des services et syndicats compétents en la matière avant de se prononcer).

 

- Suites à donner à ces informations :

 

- Les travailleurs s’inquiètent à juste raison de devoir à nouveau demander à leur employeur toute la paperasse que la préfecture exige : certains les ont déjà sollicités à maintes reprises pour les mêmes raisons. Ils redoutent leur lassitude et par là même une certaine exaspération à leur égard.

Nous avons donc décidé de faire un courrier explicatif à leur intention pour qu’ils sachent que c’est une exigence de la préfecture et non des démarches inconsidérées des travailleurs. Pour simplifier la tâche des employeurs, nous y ajouterons la liste des documents qui leur sont demandés.

 

 

 

 

A chaque dossier « réactualisé » et qui concernerait le bâtiment dans son ensemble, nous envisageons de joindre une lettre des élus présents lors de l’audience du 3 Juillet pour rappeler au Préfet le contenu des propos qui s’y étaient tenus. Ce sera à préciser quand nous aurons reçu la lettre de la Préfecture.

 

- Un mail a été envoyé aux élus, aux attachées parlementaires et à Me Cesso ayant participé à l’audience ou à sa préparation, pour leur résumer le contenu de l’entrevue avec M. Juzanx.

Après observation de ce qui se passera dans les semaines à venir à propos des dossiers mis en réexamen, nous ne manquerons pas de reprendre contact avec eux, afin qu’ils rappellent, si nécessaire, les engagements pris par le préfet en leur présence.

 

Bien sûr, nous ne nous contenterons pas de satisfaire aux exigences de la préfecture concernant les seuls dossiers qu’elle aura désignés. Nous complèterons les autres de la même façon et devrons trouver les modalités à suivre pour obtenir le réexamen de l’ensemble des dossiers qui ont été déposés.

 

- Organisation des réunions des collectifs des samedis :

 

- Après que la demande de continuer à nous réunir de façon hebdomadaire le samedi a été réitérée par les travailleurs, nous sommes convenus que le respect de l’horaire (16h) par tous était indispensable au bon déroulement de ces réunions

 

 

 

 

A samedi 25 juillet –- 16h

 

Locaux de l’ASTI – 10 rue Causserouge - Bordeaux

 

 

Pour les collectifs

Jeanine

Publié dans Comptes Rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article