CR du samedi 17 novembre 2009

Publié le par Webmaster

Prochaine réunion samedi 21 novembre - locaux de l'ASTI 16h

 

 

Compte rendu de la réunion des Collectifs de Travailleurs sans papiers Bordelais

Samedi 17 novembre 2009- locaux de l'ASTI 16h

 

Présents : - 6 travailleurs sans papiers

- Anne-Marie (RESF) Joachim (AC ! gironde) Michel (Cimade) Marie-Line (les Verts) Rémy, Françoise, Christine, Gérard, Janine, Ségolène, Sylvie, Elise (ASTI), Antoine, Brigitte (à titre personnel).

 

Un constat amer : faiblesse de la mobilisation des partenaires (syndicats, partis politiques, associations) invités expressément à cette réunion. Très peu ont répondu à l'appel urgent que les collectifs avaient envoyé. La déception des travailleurs est à la mesure des enjeux :

- le blocage de la situation de leurs dossiers

- le mouvement parisien qui permettait de penser que la province pouvait y faire écho en remobilisant toutes les forces de soutien autour de leur problématique

Se sont excusés : l'assistante de N.Mamère, Jean-Claude LDH, LO.

 

A - Nouvelles des dossiers en cours

 

1) refus de la préfecture pour un couple de salariés agricoles aux motifs suivants-

- les métiers ne figurent pas dans la liste (annulée par le conseil d'Etat fin octobre 2009)

  • refus de considérer les métiers agricoles comme « métiers en tension »

2) deux dossiers (dont l'un déposé en juillet 2008 et actualisé en aout 2009)sont enfin arrivés à la DDTE…

Au total sur les 44 dossiers déposés depuis juillet 2008, 9 ont fait l'objet d'une régularisation par le travail (4 autres sont régularisés vie privée et familiale et 2 autres comme étrangers malades)

Il y a donc un sérieux blocage de la part de la préfecture qui demande des « réactualisations » des contrats de travail. Les employeurs déjà sollicités sont lassés et n'ont plus confiance dans l'aboutissement positif de leur demande d'embauche de travailleurs sans papiers: il est donc très difficile aujourd'hui pour eux d'avoir un contrat.

 

B - Mobilisations autour des travailleurs sans papiers

 

  • Michel pour la Cimade : lecture du communiqué de presse « cela ne sert à rien d'évacuer les travailleurs-euses sans papiers ! Il faut aller au bout des discussions sur la circulaire » Ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici.

La Cimade de Paris et les autres syndicats et asso signataires de ce communiqué et de la lettre adressée à Fillon (1er octobre 2009)*, proposent que le mouvement en cours à Paris et qui concerne des travailleurs de 34 départements- soit relayé en province par des actions fortement médiatiques (ex occupation d'un lieu symbolique) pour faire pression sur le gouvernement à propos de leur demande d'une « circulaire de régularisation qui permette d'en finir avec ces blocages et ces discriminations constatés » . Ils proposent de suspendre tout dépôt de dossiers individuels ou collectifs tant que la circulaire ne proposera pas des « critères, simples, harmonisés pour une procédure de régularisation claire » afin d'obtenir des décisions sur les régularisations de façon globale et non au cas par cas.

Françoise fait remarquer qu'il est impossible d'abandonner les dépôts que le collectif bordelais a engagés depuis un an et demi et que par ailleurs il paraît indispensable que nous soyons informés des critères précis proposés par les signataires dans leur réclamation d'une circulaire.

 

  • Joachim AC ! évoque les différents mobilisations entre le 23nov et 5 décembre en cours contre la précarité avec manifestation samedi 5 nov 15h place de la Victoire

 

 

 

les propositions d'action

 

  • Conférence de presse avec les élus (Marie-Line se charge de contacter Delaunay, Mamère, Paris ) avant le 28 novembre pour sensibiliser la population au mouvement parisien, le relayer localement et annoncer l'action du 12/12/ 2009.

  • Contacts avec les syndicats et asso locaux dont les sièges nationaux ont signé la lettre du 1 octobre au Premier Ministre + autres, en allant avec un ou deux travailleurs sans papiers aux permanences. Nous nous imaginons, en effet, que ces partenaires sauront nous informer de leurs positions et des actions locales qu'ils comptent mettre en œuvre en convergence avec leurs instances nationales.

- Tractage et collage d'affichettes pour informer de la situation des sans papiers et de l'action du

12/12/09.

 

Ces liminaires pour aboutir à un projet de:

 

RASSEMBLEMENT SAMEDI 12 DECEMBRE 15 heures,

devant la Chambre de Commerce, Place de la Bourse

pour concrétiser tout cela à Bordeaux.

 

Contacts prévus :

CGT- construction : samedi matin prochain (Antoine - Jeanine)

CGT domofrance (Antoine)

UD CGT (Jeanine)

SUD- Métaux (Antoine)

CGT –Ford (Anne-Marie)

UNSA (Marie –Line)

FSU (Gérard)

NPA (Anne-Marie, Ségolène)

Nouveau Parti de Gauche (Gérard)

CFDT - FO  (Antoine – Jeanine)

SUD Métaux (Antoine)

Solidaires (Antoine)

LDH (Sylvie)

RESF (Anne-Marie)

Pour le collectif

Sylvie

Publié dans Comptes Rendus

Commenter cet article