CR du samedi 13 fevrier 2010

Publié le par Webmaster

Travailleurs : cinq

Soutiens : Fred, Sylvie, Antoine, Gérard.

 

Bacalan. Aujourd'hui, nous n'avons pas tenu la réunion dans les locaux habituels à l'Asti. Nous nous sommes déplacés à Bacalan pour participer à « l'aprés midi - soirée - débats - concert » organisée par Resf 33.

 

Resf33. Cette manifestation a été un succès : il n'y avait pas la foule mais sur l'ensemble de l'après midi et de la soirée il est quand même passé pas mal de monde. Les parrainages étaient très émouvants et les familles concernées ont apprécié de se sentir entourées, le débat avec le juge très intéressant, le spectacle vraiment formidable (chanson française, chants et danses tchadiennes, chant a capella turc, Slam, flamenco, musiques et danses roms).

 

Prise de parole. Les travailleurs ont pu prendre la parole vers 17 h après les parrainages. Ils ont expliqué leurs difficultés, les lenteurs extrêmes dans le traitement de certains dossiers, les blocages...

Nous avons rappelé qu'ils étaient 6000 en grève depuis 3 mois en région parisienne et que nous étions depuis 2 samedis sur le marché des Capus pour distribuer des tracts et inviter la population à les soutenir et à participer à la collecte solidaire.

 

Réunion. Vers 18 h nous nous sommes regroupés autour du stand du Collectif des Travailleurs Sans Papiers Bordelais pour tenir notre réunion.

- Nous avons décidé d'être présents au Capus une troisième fois samedi prochain pour tracter, récupérer du soutien et des ronds pour les travailleurs parisiens en grève.

Rendez-vous à 11h, entrée côté St Michel.

- Nous envisageons un nouveau dépôt en Préfecture avec au moins 2 dossiers complets.

Nous allons essayer de faire comme décidé il y a peu et de faire ce dépôt accompagnés de représentants syndicaux


Paris. 3000 travailleuses et travailleurs sans papiers, ont manifesté samedi 13 février à Paris jusqu'au siège du Medef pour réclamer son appui afin d'obtenir la régularisation de travailleurs sans-papiers. "Il est probable que le gouvernement ne veuille pas s'engager sur le sujet sensible des sans-papiers à un mois des élections régionales", pouvait-on lire sur un tract des organisateurs (CGT, Solidaires, FSU, Ligue des droits de l'Homme, RESF, Femmes Egalité, Cimade, Droits devant).
"Les discussions avancent avec les employeurs et groupements d'employeurs, dans l'idée que nous fassions des propositions communes au ministère du Travail. Nos intérêts se rejoignent, arrêtons l'idéologie et traitons cette question économique", a déclaré Francine Blanche, dirigeante confédérale de la CGT. (Extraits du NOUVELOBS.COM et AFP du 13.02.2010)

 

manif13fevrier

Photo issue du RESF : http://www.educationsansfrontieres.org/article26061.html

 

 

<< La manifestation du 13 février est une étape essentielle pour le mouvement des travailleurs sans-papiers et doit être le reflet des soutiens de plus en plus nombreux qu'ils viennent des syndicats, des associations, des organisations politiques, des personnalités ou de la population. L'objectif est de rendre massivement visible l'interpellation des différents acteurs du monde du travail, patronat et ministère du travail compris. Un certain nombre de fédérations ou syndicats patronaux se prononcent pour la régularisation des travailleurs sans-papiers >> selon Clotilde Maillard du RESF (dans une compte rendu sur la liste de diffusion RESF TSP).

 

 

Publié dans Comptes Rendus

Commenter cet article