CR des 17/04, 10/04, et 03/04

Publié le par Webmaster

 

Samedi 17 avril 2010.

 

 

9 travailleuses et travailleurs.

Soutiens : Jeanine, Françoise, Gérard pour l’Asti, Marie Line pour les Verts, Jean Luc pour Partenia et Antoine.

 

Un nouveau. Nous accueillons un nouveau travailleur : Macine.

 

Titre de séjour. Tété a son titre de séjour d’un an. C’est M. Juzanx en personne qui lui a donné lors de sa venue aux guichets de la Préfecture mardi 13 avril en compagnie de Sylvie.

Pour Tayfun, venu avec son patron pour avoir des nouvelles de son dossier déposé le 5 mars dernier, les choses se sont moins bien passées : tout est ok du point de vue de la demande de régularisation par le travail mais à cause de l’OQTF, le dossier repart sur le bureau du Préfet.

 

Audience. M. le Préfet Schmitt devait recevoir Mme Delaunay, M. Mamère, M. Paris et Frédéric mardi 20 avril. Malheureusement il est indisponible et il propose que la délégation soit reçue par sa secrétaire générale. Il faut voir avec les attachées des élus mais à priori, l’assemblée préférerait une nouvelle date d’audience avec une présence effective du Préfet.

 

Retour des Congrès. Le Collectif (Sylvia, Paul, Enrico, Antoine) était présent sur le Congrès de Solidaires 33, à Bègles, jeudi 15 avril à 14h. Devant une cinquantaine de personnes, Damian a présenté le Collectif et Paul et Antoine ont pris la parole. Gilbert Hanna et Christian Chanteau (Sud métaux) sont également intervenus.

2010 0416congres0028
video extraite du site internet CGT Gironde

Le Collectif était également présent le lendemain (Sylvia, Jeanine, Antoine, Gérard) sur le Congrès départemental de la CGT, au Palais des Congrès à Bordeaux Lac, devant 300 personnes. Brigitte Couderc a fait la présentation du Collectif et Gérard, Jeanine et Sylvia ont pris successivement la parole. Précisons que Sylvia a eu droit à une standing ovation.

 

Clé des Ondes. Antoine est invité à la radio La Clé des ondes lundi 19 avril sur une émission de 20h à 22h30 pour parler des problématiques d’immigration. Paul va également essayer d’être présent.

 

1er mai. La banderole est en cours de confection. Il faut envoyer un texto à tous les travailleurs du Collectif (même à ceux qu’on voit moins) pour qu’ils soient présents pour tenir la banderole dans le cortège.

 

Rassemblement. Nous rappelons que le Collectif, la CGT, Solidaires et FSU, appellent à un rassemblement vendredi 23 avril place de la Victoire (voir tract en pj).

 

Rendez-vous. 4 nouveaux dossiers sont prêts. Nous allons demander un rendez-vous à M. Juzanx, le chef de service des étrangers, pour un nouveau dépôt collectif.

 

 

 

Samedi 10 avril 2010.

 

 

5 travailleurs. Soutiens : Sylvie, Frédéric, Françoise, Gérard, Jeanine pour l’Asti. Antoine.

 

Concert de soutien. Antoine nous fait un petit bilan. Il y avait un public d'une soixantaine de personnes. Cheick Sow a interprété un excellent monologue sur les relations sournoises entre la France et beaucoup de pays africains, une fiction écrite et mise en scène par lui-même. Paul a présenté le collectif et dans un discours très marquant (cliquez ici pour l'écouter), a évoqué la vie d'un sans-papier. Le duo d'accordéonistes Simone et Ginette a réussit à faire danser la salle sur de la musique trad. Antoine à parlé du mouvement de grève en région parisienne. Le groupe JC and the judas a donné une prestation enthousiaste. Et, Réda a pris la parole pour expliquer en quoi la politique migratoire actuelle était une atteinte aux libertés individuelles de tous.

Les gens qui sont passés se sont montrés généreux : nous avons récupéré 820 euros. Cette somme est envoyée immédiatement à Paris et va être redistribuée sur les piquets de grève qui en ont le plus besoin soit les plus isolés et ceux qui bénéficient le moins d'un soutien. En février, notre triple présence au marché des Capucins avait déjà permis d'envoyer 232€.

 

APS. Tété n’a toujours pas de nouvelles concrètes malgré ses visites à l’OFII et à la DDTE : la préfecture lui a  assuré  qu’il aurait la réponse avant le 19, date de l’expiration de son APS. L’employeur (et l’employé) sont impatients. Sylvie se propose de retourner à la Préfecture avec le travailleur pour savoir où en est le traitement du dossier et pour demander une prolongation de l’APS. Hassan qui n’a pas, lui non plus, de nouvelles de sa demande, les accompagnera.

 

Congrès. Nous mettons au point notre présence avec prise de parole, sur les congrès départementaux de Solidaires et de la CGT.

- Jeudi 15 avril à 14h, Sylvia, Enrico, Paul et Antoine devraient être sur le congrès de Solidaires à Bègles.

- Vendredi 16 avril à 9h45, Sylvia, Réda, Jeanine, Antoine et Gérard devraient être sur celui de la CGT au Palais des Congrès à Bordeaux Lac.

Rappel : suite au travail commun entrepris en décembre avec les syndicats, ceux-ci ont invité le collectif à venir lors de leurs congrès. Le but est de mieux faire connaître son existence auprès de leurs adhérents. Cette démarche s’inscrit dans les actions que nous avons décidé de mener pour rendre le collectif toujours plus visible et pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible à la problématique des sans papiers. Merci aux syndicats d’avoir tout de suite compris l’importance de cet enjeu, de travailler avec nous pour le faire et d’être parvenus, dans un court délai, à réserver un « espace-temps » au collectif lors de leurs congrès.

Gérard

 

 

Samedi 03/04/2010

Présents : 6 travailleurs - ASTI : Françoise – Jeanine – Gérard – LDH : Jean-Claude - Partenia  : Jean-Luc -Verts : Marie-Line - A titre personnel : Antoine.


  • Tour de table :

Chaque travailleur fait le point de sa situation.

Il ressort que tout traîne en longueur : que ce soient les réponses de la préfecture ou même les suites à donner aux processus de régularisation engagés. L’un d’eux n’a toujours aucune nouvelle du titre que la préfecture avait dit oralement mais officiellement lui accorder. L’autre, jouissant d’une APS, attend encore sa convocation à la visite médicale, espérant qu’elle arrivera avant la fin de son APS. Cette attitude de la préfecture maintient chez les travailleurs un climat de tension et d’inquiétude y compris, donc, chez ceux qui devraient être plus sereins.


  • Deux dossiers sont en voie d’être prêts pour leur dépôt. Les dernières pièces devraient être apportées dans la semaine qui vient.

  • Nous avons malheureusement pris note de la nouvelle loi dite loi Besson (que certains nomment déjà « loi d’exception »), modifiant pour la 5ème fois le CESEDA, dans un sens de plus en plus défavorable à l’entrée des étrangers. ( voir en PJ le communiqué inter-orgas / syndicats ) . Un point plus précis sur son contenu sera fait ultérieurement.

  • Cortège du 1er mai : des maquettes de la banderole spécifique aux travailleurs sans papiers sont proposées par Gérard. Le choix de celle qui circulera dans la manifestation a été fait collectivement. Elle sera portée par les travailleurs qui pourront être présents ce jour là. La dimension prévue : 5m x 1m 40

  • Concert de soutien aux travailleurs parisiens grévistes du 09/04 (Maison Cantonale de Bordeaux Bastide) : tout est à peu près au point : les groupes et l’intervention de travailleurs qui prendront la parole entre les spectacles proposés.

 

 

 

 

 

Publié dans Comptes Rendus

Commenter cet article